TwitterLinkedin
> > Gérer un patrimoine immobilier
Imprimer

Gérer un patrimoine immobilier

L’EPAMSA assure une mission d’investisseur immobilier pour le compte de l’Etat, du Conseil départemental des Yvelines et des communes ou des intercommunalités  qui lui ont confié des fonds pour effectuer cette mission dans le cadre de deux dispositifs : le Dispositif coordonné d’intervention foncière (DCIF) doté de 5,5 M€, et le Dispositif intervention foncière et immobilière (DIFI) doté de 4,5 M€.

Dispositif coordonné d’intervention foncière (DCIF)

Le Dispositif coordonné d’intervention foncière (DCIF) a été créé en 1997. Il a été financé par l’Etat, le Département des Yvelines et la Communauté d’agglomération Mantes en Yvelines. Il intervient sur les territoires de Mantes la Jolie et Mantes la Ville. Ses objectifs sont actuellement de contribuer à la stabilisation des copropriétés en difficulté du Val Fourré et à la restructuration des centres commerciaux des quartiers du Val Fourré à Mantes la Jolie, des Merisiers et du Domaine de la Vallée à Mantes la Ville.

L’EPAMSA est ainsi propriétaire :

  • d’une quarantaine d’appartements dans 8 copropriétés du Val Fourré. Son intervention consiste à  racheter des appartements qui ne trouvent pas preneur et à prévenir l’implantation de « marchands de sommeil ». Membre actif des copropriétés, l’EPAMSA y favorise la mise en oeuvre de l’OPAH (Opération Programmée d’Amélioration de l’Habitat) copropriété dégradée qui permet la rénovation notamment thermique des immeubles. Un dispositif novateur de Contrat de Performance Energétique est utilisé à cette occasion dont l’objectif est de réduire sensiblement les charges des immeubles dont le montant important est de plus en plus difficilement supporté par les propriétaires, ce qui génère de nombreux impayés. Il permet ainsi d’améliorer l’habitat, l’environnement et l’équilibre financier des copropriétés.
  • d’une quarantaine de cellules commerciales dans 5 centres commerciaux. L’objectif à terme est de contribuer à une maîtrise publique totale des centres commerciaux concernés en vue de leur démolition pour conforter les centres maintenus, leur démolition/reconstruction ou leur revente à un investisseur unique selon les cas.

Dispositif intervention foncière et immobilière (DIFI)

Le Dispositif intervention foncière et immobilière (DIFI) a été créé en 2007 par l’Etat et le Département des Yvelines. Il a pour objectif, à l’échelle du périmètre de projet de l’OIN Seine Aval, la réalisation d’investissements immobiliers destinés à favoriser le développement économique du territoire.

L’EPAMSA a ainsi mené à bien deux projets:

  • la construction d’un hôtel d’activités « Fabrique 21 »  de 5 300 m² destiné à accueillir des PME dans le secteur de l’éco-construction. Localisé sur une surface de 2 hectares à Carrières-sous-Poissy, il bénéficie d’une position stratégique à l’entrée de la Boucle de Chanteloup. Le Parc Eco-construction constitue la première étape et la porte d’entrée d’un vaste programme de développement du secteur nord ouest de Carrières-sous-Poissy (65/90 ha au total) dont l’aménagement d’ensemble est prévu pour augmenter l’offre en terrains pour les activités liés à la filière et ce en lien direct avec l’éventuel futur port fluvial du Port Autonome de Paris à Triel-sur-Seine.
  • l’achat de deux plateaux de bureaux d’un immeuble de 3 200 m² « L’ORIGAMI » situé à l’une des entrées de la ville de Mantes la Jolie. Dans un contexte économique difficile, l’intervention de l’EPAMSA a permis la réalisation de cette opération destinée à favoriser le développement de l’activité tertiaire dans le secteur.
Haut de page
Haut de page